Note2be, l’attaque des clones.

A en croire l’affluence d’hier sur le blog, l’épisode Note2be n’a pas fini de faire parler de lui. Une chose est sûre, que l’enseignant soit content ou pas, la qualité de ses commentaires est bonne, et on est loin des trolls engendrés par certains articles… Cette fois ci, ce sont de beaux commentaires qui sont postés. Je serai curieux de voir ce que ça donnerai si on se décidait à noter des avocats… On aurait de grande plaidoirie en réponse à nos articles.

Je ne reviendrai pas sur ce site: noter ses professeurs, que l’on soit d’accord ou non, ce n’est plus la question de cet article (cliquez ici pour réagir à Note2be). Mais je voulais en arriver à un autre site, créé hier dans la journée, qui reprend exactement le même concept. Et s’il y a une chose fatiguante sur le net, c’est cet effet mouton. Je m’explique: la semaine dernière, Note2be a été créé, le site marche bien (coté fréquentation, pas coté serveur), passe dans les différents journaux télé, etc… Bref, une histoire qui tourne bien pour son créateur (du moins tant que la révolution professorale n’aura pas eu le dernier mot). Et là, on voit fleurir sur Internet quelques sites (2 de repérés) qui reprennent le même concept de notation, mais avec des sites beaucoup moins finis que le site d’origine, réalisés dans le seul but de surfer sur la vague de la recherche ‘noter ses professeurs’ sur Google.

Ce n’est pas parce-qu’un site marche bien, que les autres marcheront aussi, surtout avec le principe de Note2be, qui n’a d’intérêt que s’il est l’unique site à faire ça. Les auteurs des sites dont je parle ne cherchent donc sûrement qu’à générer un trafic sur le site, en espérant ‘faire du clic’ sur les publicités qui le remplissent.

Voilà par exemple la tête d’un de ces sites, sur lequel vous êtes peut-être tombés en cherchant le vrai site Note2be…

image

Strictement rien à voir, non, à part que son adresse – que je ne citerai pas – et son contenu reprennent les mots-clés du site original. Et dans ce cas là, le pire est que le site n’est même encore pas fonctionnel (du moins il ne l’était pas hier soir, mais le sera-t’il ?). Pourtant, l’agence a l’air sérieuse, avec quelques sites plutôt sympas à leur actif… (je ne citerai pas non plus l’agence, cet article n’était pas rédigé directement contre eux, mais contre cet effet mouton comme je l’appelle, de plus en plus fréquent sur le web).

Alors l’attaque des clones, ou l’attaque des clowns? Soit ces sites se lancent pour réellement tenter de rivaliser, voire en apportant même d’autres améliorations, mais… si ce n’est que du placement Google (on appelle çaun peu du spamdexing aussi, non?), alors vraiment aucun intérêt! Vous pensez quoi de ces sites qui profitent du succès d’un autre pour essayer de tirer quelques bénefices?

(article rédigé avec le eeepc / et posté sous Dotclear après)

Mots clés Technorati : , ,

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *