Note2Be, notez vos profs!

Note2be, un site qui fait parler de lui: les élèves notent leurs profs! Décidement, on arrive dans une France où tout le monde va finir par noter tout le monde! Coté politique, les ministres se notent entre eux. Coté éducation, les élèves se mettent à noter leurs professeurs sur internet! Chose qui pour l’instant n’a pas l’air de plaire à tout le monde, puisque les profs n’ont pas l’air de supporter la critique! Pourtant, à en voir les résultats, les élèves ne paraissent pas être si durs que ça envers leurs profs… Aurait-on en fin de compte des bons profs?

note2be

Quoi qu’il en soit, les syndicats de professeurs ne sont pas d’accord avec ce site, qui d’après eux ne devrait pas exister! Pourtant, ce sont ces mêmes professeurs qui sont à l’origine du succès du site avec leurs revendications anti-note2be… Et paf, sur le net, ça buzz!

On va voir ce que donne ce site par la suite… Qui l’emportera? Profs ou élèves… ou alors les esprits se calmeront et on pourra en tirer de bonnes conclusions (meilleur lycée de france, école primaire à éviter, enseignant à avoir dans tel collège, etc.). Si il y a des enseignants dans mes lecteurs (on sait jamais), ça m’interesserai de connaitre votre avis sur la question, idem si vous êtes élève, avez vous noté vos profs?

Perso, je pense que c’est un bon moyen de voir la qualité d’un professeur: s’il y a 5 personnes qui mettent un zéro pointé, ce n’est pas très représentatif, mais un prof qui atteint les 5 de moyenne sur une trentaine de notes, désolé mais il doit quand même ne pas être très recommandable!

Alors… To be or note2be ? That is the question!

Rendez-vous sur Note2be.com !

Mots clés Technorati : , , , , ,

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Ce site pose un petit problème quand même, le nom d’un prof est bien une donnée personnelle, que pense la CNIL de cet affichage au grand public de la liste des profs?

    Attention à la loi…

  2. Moi au lycée, j’aurais noté mon prof de chimie, ma classe aussi, on lui aurais mis 0. 2 / 3 ans après, tu te rend compte qu’enfaîte à l’époque il avait bien raison, et que juste par délie de sale gueule.
    C’et ultra subjectif comme service.
    Au contraire, citycampus.fr propose un module intitulé « j’évalue mes cours ».
    D’une part les critères sont objectivable, et cela à un véritable intérêt : il permet de découvrir de l’intérieur l’intérêt d’une formation, d’un cours, et peut aider l’étudiant à faire un choix plus judicieux lors de son inscription à un cursus.
    ça se passe apr ici : http://www.citycampus.fr/programs;c

  3. akribik dit :

    Point de vue de prof: 1° gare à la transgression du principe du respect de la vie privée, évidemment.
    2° Pour une évaluation non sauvage, pas par internet!, d’autre part du travail réalisé, ou du degré de clarté des explications données, ou de la cohérence, etc., pourquoi pas, établissement par établissement, et pas avant la terminale au lycée ou dans le supérieur. 2 problèmes: – quels critères? – pour en faire quoi?

  4. Dav dit :

    Je suis prof… Lorsque j’étais élève, une prof d’anglais avait la réputation d’être très sévère, et elle l’était effectivement. Mais c’était une bonne prof d’anglais. Hé bien je vous assure que si nous avions pu la casser sur internet pour lui faire payer de ne pas nous laisser mettre le foutoir, nous l’aurions fait… Or, plusieurs années après je me rends compte de tout ce qu’elle nous a apporté.
    Lorsque j’étais enseignant à l’université (temporaire), j’avais fait passer une fiche anonyme pour m’évaluer. Croyez-moi si vous voulez mais certains en profitaient pour se lâcher verbalement. Permettre à l’élève de noter le prof répond au vieux fantasme du monde à l’envers (normal en cette periode: carnaval). Mais le monde est ce qu’il est et, si les profs notent les élèves, c’est parce que ce sont les profs qui transmettent le savoir et qui sont chargés d’évaluer son acquisition par les apprenants. Ni plus, ni moins. Nous sommes également parfois amenés à noter le comportement de l’élève car, les surveillants étant en sous effectif, nous ne pouvons donner toutes les heures de colle nécessaires; il s’agit donc de manier tant la carotte que le bâton. Je ne vois pas au nom de quoi un élève pourrait noter son prof. Un élève n’a aucune idée des sentiments de son prof à son égard et de ses motivations (bien souvent nous agissons sévèrement dans l’intérêt de l’enfant qui ne le verra que plus tard.) Les enseignants SONT évalués administrativement et pédagogiquement par leurs supérieurs comme n’importe qui. A quand les carnets de correspondance pour les enseignants??? Je vois bien tel élève envoyer un mot à mes parents. Faire croire à un enfant qu’il peut tout dans la société est une ineptie. Nous nous préparons une belle société, sans respect, sans valeurs, sans conscience et c’est, entre autre, à des initiatives populistes telles que note2be que nous le devons. Les jeux télévisés débarquent, trois croix rouges et tu es éliminé. En ce moment c’est le nec plus ultra, mettre sur la scène publique les défauts de l’autre. Que dirait-on si je publiais une liste nominative de mes élèves et que je disais ce que j’en pense? On me mettrait sans doute en garde à vue. (toute ressemblance avec des événements… etc, etc… serait fortuite)

  5. sidonie dit :

    avis d’instit: je n’ai rien à cacher! Espérons seulement que cela ne finira en délation ou en diffamation. Bien sur on pourra toujours comme notre président et porter plainte.

  6. hei dit :

    ah, vous êtes dans de beaux draps avec votre président…autant que lui d’ailleeeeeur

  7. snakos dit :

    Vu le nombre d’élèves qui n’arrivent même pas à écrire leur prénom, comment donner une quelconque valeur à leur notation?

  8. guigui dit :

    C’est facile de dire ça, qui devrait leur apprendre à écrire leur prénom?

  9. Dav dit :

    Oui, alors là non… Désolé… Lorsque tu passes une heure à apprendre à quelqu’un une notion et que le lendemain il ne se souvient de rien, à tel point qu’il te demande si tu es sûr d’en avoir parlé, il est difficile d’enseigner quoi que ce soit, donc, sans rentrer dans la polémique, c’est à nous de leur enseigner les choses et aux parents de faire faire les devoirs. (Je suis enseignant dans le secondaire).

  10. Matt dit :

    @guigui : Sur ce coup là je suis d’accord avec Dav… Les profs ne peuvent pas tout faire, et c’est aussi à l’élève et à ses parents de faire l’effort de leur coté… Faut que l’effort soit fait des 2 cotés pour arriver à un résultat!

  11. jean dit :

    @guigui

    c’est à qui d’éduquer les enfants?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *