Le Nexus One de Google finira-t’il par s’imposer?

Annoncé le 5 janvier, le Nexus One aurait pu déjà avoir été vendu à quelques centaines de milliers d’exemplaires. Malheureusement, ce ne sont qu’à peine plus de 130 000 unités qui ont été vendues en maintenant un peu plus de 3 mois. En comparaison, après 74 jours, l’iPhone (Apple) et le Droid (Motorola) avaient été vendus à – respectivement – 1 et 1,05 millions d’exemplaires, soit environ sept fois plus! Google aurait-il du mal à s’imposer sur des marchés “hors-web”?

image

Le non-succès de ce smartphone Google peut se modérer par le nombre d’opérateurs associés, et le peu de pays dans lequel le téléphone est sorti. Les prochaines semaines pourraient donc être meilleures pour le Nexus Phone, puisque Verizon, Vodaphone et Sprint proposeront eux-aussi le mobile, après 3 mois d’exclusivité pour T-Mobile.

Attendu depuis de longs mois, le Nexus One ne se vend pas. Le géant du web aurait donc beaucoup plus de mal à attirer ses utilisateurs vers son mobile plutôt que vers ses services web (même si les derniers services lancés par Google – Google Wave et Google Buzz – ne sont pas forcément de bons exemples). Peut-être Google peut-il espérer une hausse des ventes avec la sortie du Nexus One au Canada (opérateurs AT&T, Rogers, Bell et Telus)…

Les raisons?

Difficile de trouver les raisons d’un tel flop. Google a pourtant mis en avant son mobile sur sa page d’accueil. La vente 100% en ligne pourrait être un des éléments qui n’encourage pas à l’achat, surtout pour un téléphone qui coute un certain prix, et que l’on ne peut même pas toucher avant d’acheter.

Et si en plus le Nexus One devait changer de nom?

La demande du dépôt de la marque Nexus One aurait finalement été rejetée par l’US Patent Trademark Office (équivalent de l’INPI français aux Etats-Unis). En effet, la marque Nexus est déjà déposée depuis 2008 par l’opérateur ADSL Integra Telecoms, qui utilise le terme Nexus pour un produit du même secteur que Google, d’où le refus de la part de l’USPTO.

Reste donc à savoir si Google réussira à trouver un terrain d’entente avec Integra Telecoms, ou le cas échéant combien de dollars devra verser Google pour utiliser la marque Nexus.

Et vous, pensez-vous acheter un Nexus One quand il arrivera en France?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *